05 55 01 15 92

223 av. de Landouge
87100 LIMOGES

Dr Sébastien François DURIEUX
Médecin morphologue & anti-âge

 
Chute des cheveux

De tous temps, élément de séduction ou symbole de force et d’assurance, la chevelure a fait partie intégrante de la beauté physique et du pouvoir d’attraction de chaque individu.

Son image symbolique est très forte. On comprend d’autant mieux que sa perte peut être vécue comme un événement douloureux par l’homme aussi bien que la femme. Selon certaines études récentes, la calvitie atteint au moins 80% des hommes et jusqu’à 10% des femmes sous une forme quelconque.

Alopécie ou calvitie ?

On distingue l’alopécie de la calvitie.

L’alopécie concerne la perte lente et progressive des cheveux sur tout ou partie du crène. La calvitie renvoie à la perte totale de la masse capillaire.

La calvitie, avec chute permanente des cheveux, est plutôt prédominante chez l’homme, on parle de calvitie androgénétique. Elle est plus rare chez la femme car les œstrogènes ont une activité protectrice. L’absence ou la chute de cheveux peut être définitive totale ou partielle.

Les causes de la chute des cheveux

La chute des cheveux peut avoir plusieurs causes :

L’hérédité est le facteur le plus fréquent. Chez l’homme, le processus est déjà programmé dans les gènes dans la plupart des cas. Chez la femme, ce problème touche environ 60 % des femmes ménopausées. Il est donc souvent d’origine hormonale mais il existe aussi des facteurs aggravants comme le stress, une forte exposition aux UV, la réaction post-partum, certaines maladies ou infections, l’usage de certains médicaments ou des carences nutritives. C’est le facteur génétique qui détermine la longévité de chaque cycle capillaire : courte sur les zones de calvitie, et très longue sur les zones latérales et occipitales (la couronne). Pour cette raison, ces zones sont toujours sauvegardées mème dans les grandes calvities.

Notre chevelure comporte entre 100.000 et 150.000 cheveux qui suivent un cycle de vie précis : le cycle pilaire. Ce cycle renouvelle le cheveu en 3 phases durant une période de 3 à 5 ans. La vie d’un cheveu comporte en moyenne 20 cycles. Nous perdons entre 50 et 150 cheveux par jour. Au-delà de 60 cheveux, la perte peut être considérée comme excessive mais pas irrémédiable. La mésothérapie arrête d’abord la chute, puis accélère la repousse dans un deuxième temps et favorise le retour à un bon équilibre capillaire en terme de densité et de qualité du cheveu.

Pour le traitement de la chute des cheveux, le Docteur Durieux (dont le cabinet se trouve à Limoges) utilise la mésothérapie. Cette technique, non douloureuse, consiste en de multiples injections de vitamines et d’antioxydants au niveau du cuir chevelu. Résultat : arrêt de la chute dans 80% des cas après 5 séances et une repousse à partir de la 8e – 10e séance.